Flèche vers le haut
picto commentaires
Les 10 choses à savoir avant de voyager en Albanieflèche vers la gauche

#Albanie

Les 10 choses à savoir avant de voyager en Albanie

L’Albanie est un pays peu prisé des touristes et dont on ne connaît pas vraiment les us et les coutumes. Il est donc intéressant de se renseigner en amont pour éviter toute surprise une fois sur place.

Posté le
27/9/2022

Pas encore membre de l’Union Européenne, l’Albanie est un pays encore préservé du tourisme et donc peu connu.
On t’a compilé ici quelques informations incontournables et utile (on l’espère) sur ce pays. On parle de culture, pratiques, réseaux routiers, environnement, etc. L’objectif est que tout se passe au mieux une fois sur place. On espère qu’avec ça, tu seras paré pour l’aventure.

Coup de pousse dans tes recherches

Pour simplifier ton voyage, on te partage nos bons plans

1. L’espèce est monnaie courante en Albanie

Espèce, Albanie
Espèces - ©Annie Spratt/Unsplash

En Albanie, les commerces qui acceptent la carte bancaire sont très rares. Toutes les transactions se font en liquide, même dans les restaurants et les stations-services.

Pour pouvoir payer par carte bancaire, il faut vraiment aller dans les grands supermarchés, les grandes chaines de restaurants ou alors dans une grande station-service. Pour ces dernières, il faut scruter les panneaux qui indiquent le prix de l’essence. C’est généralement là qu’est indiqué si la station prend la carte bancaire ou non. Tu le verras grâce au logo Visa/Mastercard sur le panneau, mais ça se ressent aussi dans le prix de l’essence, qui est plus cher dans les stations équipées d’un TPE pour les transactions par carte. Une différence de coût qui s’explique surement par des frais bancaires élevés côtés vendeurs.

Si tu viens en Albanie, il faut donc que tu prévoies du liquide en amont, ou alors que tu penses à retirer dans une « vraie » banque (généralement dans une grande ville).

Quand on dit « vraie » banque, on pense aux distributeurs (ATM) rattachés à une banque et non les distributeurs « flottants » qui peuvent être déplacés. On a dû retirer de l’argent dans l’un de ces derniers (car on n’avait pas prévu notre coup) et les frais de retrait s’élevaient à presque 10€… C’est juste énorme…

Plus tard durant notre séjour, on a retiré de l’argent à la banque Credit Bank of Albania, et là on n’a pas eu de frais. Fais donc bien attention d’anticiper tes retraits pour ne pas te retrouver à devoir retirer de l’argent dans les nombreux ATM « flottants » aux frais exorbitants.

2. Un pays plutôt pauvre mais qui en demande beaucoup

Cocktail en terrasse
Apéritif en terrasse (12€ en tout) - ©Foxtrotteurs

Lors de notre passage en Albanie, on s’est vite rendu compte que le pays était plutôt pauvre. Un point positif pour nous, en termes de pouvoir d’achat. On s’est dit qu’on allait réussir à dépenser peu tout en se faisant plaisir. Mais quelle erreur ! Certes les paquets de cigarettes sont à moins de 2€ et tu pourras manger pour moins de 5€ par personne et par repas… Mais d’un autre côté, un cocktail coûte 5€ ou plus, et l’essence est pareille, voire plus chère qu’en France… On a vu le diesel à 2,2€ le litre en juin 2022, contre 2,1€ en France à la même période. Des prix comme chez nous, pour un pays qui ne paie définitivement pas comme en France... Il y a une énorme disparité entre le coût de la vie sur place et le salaire mensuel moyen d’un albanais, qui est de 393€ par mois en 2022 (source : Numbeo). Autant pour nous, touristes, ça va, mais on se demande vraiment comment ils arrivent à vivre dans de telles conditions.

3. Monnaie et langue locale

Drapeau Albanie
Drapeau de l'Albanie

Comme l’Albanie ne fait pas encore partie de l’Union Européenne (les négociations d’adhésion ont démarré en juillet 2022) ni de la zone euro, ils ont une monnaie locale : le « lek » (ou « lekë » au pluriel), qui s’écrit aussi « ALL ». Le taux de change est 1€ = 116,20 ALL.

Au-delà de la monnaie locale, les albanais ont également leur langue. Sans surprise, il s’agit de… l’albanais. Une langue latine (contrairement à ses voisins slaves qui puisent leur langue dans l’alphabet cyrillique), qui permet que, même si tu ne comprends pas la langue, tu peux quand même lire et déchiffrer les panneaux.

Pour information, les albanais ne parlent pas super bien anglais, mais on arrive quand même à se débrouiller pour se faire comprendre.

À lire aussi :

4. Non pour dire oui et oui pour dire non…

Oui / Non
Oui / Non - ©Florian Schmetz/Unsplash

Bon, par contre, on a découvert un fait assez perturbant lorsqu’on parle avec un albanais… Ici, ils disent « non » de la tête pour dire « oui », et « oui » de la tête pour dire « non »… C’est complètement à l’inverse de ce dont on a l’habitude, ce qui rend la compréhension parfois compliquée. Il nous est arrivé de poser plusieurs fois une question pour nous assurer de bien comprendre la réponse 😂.

C’est aussi quelque chose que l’on a remarqué en Bulgarie. Pour ne pas être désemparé devant ces gestes contradictoires, c’est assez pratique de le savoir en avance.

5. L’Islam comme religion majoritaire

Grande Mosquée de Tirana
Grande Mosquée de Tirana (aussi appelée Mosquée de Namazgâh) - ©Foxtrotteurs

L’Albanie est un pays laïque sans religions officielle, mais 70% des albanais sont musulmans, se rattachant à l’islam, quand 20% sont orthodoxes et 10% catholiques.

Tu trouveras donc beaucoup de mosquées en Albanie et entendras régulièrement les 5 prières canoniques qui rythment la journée des habitants. Ce n'est pas désagréable du tout !

6. Un réseau routier négligé

Réseau routier Albanie
Mauvais réseau routier - ©Ruben Hanssen/Unsplash

En ce qui concerne les routes en Albanie… On ne peut pas dire qu’elles soient en bon état. Le réseau routier est chaotique, avec beaucoup de trous et de routes qui ont besoin de réparations… Il faut être prudent sur la route et accroché aussi, à certains moments 🤣.

7. Des câbles électriques qui pendent

Cables éléctriques qui pendent
Câbles électriques qui pendent dans la rue en Inde - ©Annie Spratt/Unsplash

Dans les rues, il n’est pas rare de voir des câbles électriques partout. Alors en France aussi voit les câbles électriques dehors, mais là, c’est d’un autre niveau. Parfois ils sont même mal accrochés et pendent dans la rue, voire ils sont accrochés un peu trop bas. Ça fait un peu penser aux photos que j'ai pu trouver d'Inde...
C’est dangereux parce qu’on en a touché plusieurs fois avec le van en roulant. Heureusement on les avait vus et ils ont juste effleuré le dessus du van sans faire de dégâts, mais quand même !

À lire aussi :

7. Un pays à l’ancienne

etal en bord de route en Albanie
Etal en bord de route - ©Foxtrotteurs

L’Albanie est un pays que l’on a trouvé plutôt sale. Il y a des déchets partout et bien sûr ils ne font pas le tri. C’est vraiment dommage, parce que ça gâche les paysages.

Au-delà de ça, on a remarqué que le pays était assez en retard industriellement parlant :

  • Il y a très peu de grands magasins et de chaînes, que ce soit pout l’alimentation, les vêtements, et même en termes de restaurants ou de fast-food (il n’y a pas de McDonald’s par exemple).
  • Les agriculteurs travaillent dans leurs champs à l’ancienne, en faisant tout à la main, sans machines, ou alors avec de très vieux modèles de tracteurs.
  • Il y a beaucoup d'étals de fruits et légumes le long des routes, tenus par des agriculteurs qui essaient de se faire trois sous.

Travail dans les champs et étal au bord de la route
Travail dans les champs et étal au bord de la route - ©Foxtrotteurs

Là, tu te rends vraiment compte de la différence économique, industrielle et sociale du pays avec le reste de l’Europe.

9. Un climat méditerranéen

Ksamil, plages, Albanie
Plage de Ksamil au Sud de l'Albanie - ©Foxtrotteurs

L’Albanie possède un climat méditerranéen. Il y fait doux en hiver (aux alentours des 10°C) et très chaud et sec en été. Pour te donner une idée, on est passés en Albanie début juin, lors de notre tour d’Europe en 2022, et déjà à cette période, on a eu des températures entre 35°C et 42°C… Je ne sais pas si c’est habituel, mais dans tous les cas avec le réchauffement climatique, ça risque de l’être…

Après, l’Albanie possède aussi une région montagneuse au Nord du pays, où les températures sont donc souvent plus fraiches que sur la côte ou dans sa capitale, Tirana.

10. Les Alpes Albanaises : le trésor du pays

Alpes Albanaises
Paysages des Alpes Albanaises - ©Foxtrotteurs

On n’a pas été transcendé par l’Albanie. Attention, ce n’est pas un pays moche, mais comparé à ce qu’on avait pu voir avant sur notre chemin, disons qu’on n’a pas été subjugué. Il y a certes de belles plages, mais Tirana, sa capitale, ne casse pas trois pattes à un canard comme on dit.

Cependant, en montant vers le Monténégro, on a fait un arrêt par les Alpes Albanaises, et là, c’est vraiment joli !

Ce coin montagneux avec des lacs, des cascades et des rivières vaut vraiment le détour. On ne s’attend pas à voir ça en Albanie. C’est une très belle découverte, et encore, on n’a pas tout vu. On avait prévu seulement une seule randonnée dans la région, qu’on n’a même pas pu faire en entier à cause de la météo… mais en me renseignant, j’ai vu qu’il y avait plein d’autres belles randonnées à faire, notamment une qui est plutôt connue : une boucle de quelques jours mélangeant randonnée, bus et bateau dans les vallées de Koman, Theth et Valbona. Je te laisse imaginer les paysages que tu peux voir.

Voilà, on t’a partagé nos 10 informations clef sur la l’Albanie. On espère que tu auras appris quelque chose et surtout que ça te sera utile pour préparer ton séjour ainsi qu’une fois sur place 😊.

 

N’hésites pas à partager en commentaires tes expériences et conseils pour les autres voyageurs.

Si cet article t'a aidé,
tu peux nous soutenir en faisant un don

Nos tips

Les forfaits de téléphone français ne couvrent généralement pas l’Albanie… Sur place, tu devras donc : soit te débrouiller sans internet, soit faire avec le wifi quand et si tu en trouves, soit acheter une carte téléphonique ou internet locale.

Lors de notre tour d’Europe, Free couvrant quasiment tous les pays sauf l’Albanie (et quelques autres pays), on a opté pour l’achat d’une carte Vodafone. On a payé 2 000 lek (soit environ 16€) pour 35Gb valables pendant 1 mois. La meilleure option que l’on ait trouvée car ce forfait couvrait aussi la Bosnie-Herzégovine (également non comprise dans le forfait Free).

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtotteurs

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Et si on discutait ?

*champ obligatoire
Merci pour ton commentaire, il a bien été pris en compte !
Logo Fox Captures
Oups ! On est désolés, il y a eu une erreur... On t'invite à rééssayer.
Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Découvre nos autres articles

En cliquant sur “Accepter tous les cookies”, tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de contribuer à nos efforts de marketing. Consultes notre politique de confidentialité pour plus d'informations.
Mettre à jour tes paramètres de confidentialité.