Flèche vers le haut
picto commentaires
L’assurance voyage : le filet de sécurité indispensableflèche vers la gauche

#Administratif

L’assurance voyage : le filet de sécurité indispensable

Lors d’un voyage, qu’il soit court ou long, il vaut mieux être assuré ! C’est un fait et pourtant, avant de partir, de nombreux voyageurs, se posent la question de la nécessité de prendre une assurance.

September 10, 2022

Alors on l’avoue, on s'est beaucoup posé la question de la nécessité de souscrire à une assurance avant de partir en Nouvelle-Zélande… Mais après en avoir parlé avec nos parents, le verdict était sans appel : on ne peut pas faire sans !

Alors oui c’est une petite somme à prévoir en plus mais, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver une fois sur place, un accident (petit ou grand) est si vite arrivé et c’est tout de même beaucoup plus rassurant d’être protégé quoi qu’il arrive.

1. Pourquoi souscrire à une assurance ?

Accident
©Jackson Simmer/Unsplash

La réponse est plutôt évidente : pour être couvert en cas d'imprévu, qu'il soit mineur ou majeur (et on ne parle pas d'âge là, mais de "gravité").

En effet, une assurance voyage n'est pas seulement là pour couvrir des accidents "graves" et les hospitalisations. Elle sera également présente pour couvrir les situations plus "banales", comme par exemple, si pendant ton séjour tu dois faire un tour chez le médecin pour une allergie ou des douleurs au ventre, à la tête ou autre.

Et puis, un accident est si vite arriver qu'il ne faut pas rigoler avec ça, surtout quand tu pars à l'étranger.

Déjà, la barrière de la langue peut-être un premier soucis. Avec une assurance, tu auras généralement un interlocuteur Français à qui parler et qui pourra t'accompagner dans la démarche à suivre sur place en fonction de ton cas.

Ensuite, il faut savoir que les coûts médicaux à l'étranger peuvent très vite monter en prix (c'est d'ailleurs là qu'on se rend compte qu'en France on est plutôt très bien lotis). Grâce à ton assurance, une bonne partie des frais médicaux seront pris en charge.
Par exemple, une simple consultation chez un médecin généraliste en Italie coûte 150€, et en Nouvelle-Zélande, 80 NZD (soit presque 50€), contre 25€ en France (remboursés par la Sécurité Sociale et la Mutuelle).

Et si jamais l'accident est vraiment grave, généralement, les soins et le rapatriement en France sont compris.

Donc, même si personne ne souhaite avoir un accident en vacances, et si l'on omet souvent l'éventualité d'un quelconque accident, il ne faut vraiment pas exclure cette possibilité. Ce n'est pas être pessimiste et se porter malchance, mais simplement être prévoyant et organiser son voyage en toute sécurité.

Ainsi, souscrire à une assurance reste la meilleure option !

2. Où peut-on souscrire à une assurance ?

©Scott Graham/Unsplash

Comparateurs d’assurances

De nombreuses assurances et comparateurs d’assurances existent. Sur internet, on a accès à tellement d’offres qu’il n’est finalement pas évident de savoir vers laquelle se tourner.

Ces outils sont un peu comme les comparateurs de vols… C’est utile pour comparer les prix et trouver l’offre qui nous conviendra le mieux, mais c’est tout. On ne te conseille vraiment pas de passer par ces sites pour souscrire à ton assurance. Il vaut mieux passer en direct par l’assureur choisi (question de garantie et de SAV).

Agences de voyages

Ce n’est pas forcément le premier organisme qui nous vient à l’esprit quand on pense assurance, et pourtant, pour notre premier grand voyage (la Nouvelle-Zélande), afin d’éviter les erreurs, on s’était tourné vers Tomas Cook (l’agence de voyage qui nous avait aussi vendu les billets d’avions). Alors oui, il y en a surement qui vous diront qu’on aurait pu trouver moins cher ailleurs si on s’était donné un tant soit peu la peine de chercher… Mais ce n’est clairement pas le choix que nous avons fait et nous ne regrettons pas. Nous avons opté pour la sécurité, la rapidité et la sérénité. C’est un choix comme un autre.

L’agence de voyage nous avait alors conseillé et vendu l’assurance « Assistance Santé Jeunes à l’Étranger » délivrée par Mondial Assistance pour le compte AWP P&C. Nous en sommes tirés pour 378€ pour deux, pour 7 mois d’assurance.

Sociétés d’assurances

Lors de nos voyages plus récents, on a appelé nos assureurs (la MAIF) pour connaître les conditions d’assurance de notre contrat à l’étranger. Comme les contrats que nous avions déjà nous convenaient (nous couvrant partout en Europe), on n’a pas cherché plus loin et on n’a souscrit à aucune nouvelle assurance. Pour les curieux, il s’agit du contrat PRAXIS Solutions.

Banques

De plus, il ne faut pas oublier que si tu as une carte bancaire, tu as forcément une assurance dessus. Ça vaut donc aussi le coup de prendre contact avec ton conseiller bancaire pour en savoir plus concernant la couverture et les conditions de cette assurance existante. Très souvent, pour des voyages courts, cette assurance suffit.

C’est intéressant à savoir et à se rappeler. Cela t'évitera peut-être de payer une quelconque assurance en plus.

3. Comment trouver la bonne assurance ?

©Glenn Carstens Peters/Unsplash

La bonne assurance dépend de ton voyage et de tes besoins : où est-ce que tu pars, pour combien de temps, ce que tu vas faire et visiter, …

Si par exemple tu pars pour 1 mois de trek dans le désert à dormir en tente ou à la belle étoile, tu vas forcément avoir besoin d’une assurance plus conséquente que si tu pars 1 semaine te dorer la pilule aux Canaries dans un hôtel all inclusive. Bon on exagère les traits, mais tu as compris le principe quoi. Trouver la bonne assurance dépendra de tes plans de voyage. Cependant, il y a des conditions et garanties à vérifier de près.

4. Quel contrat et garanties privilégier ?

©Vlad Deep/Unsplash

Dans ton contrat d’assurance, il te faut impérativement regarder la partie « assistance aux personnes ». Il s’agit plus précisément de la partie concernant les maladies ou accidents corporels qui pourraient survenir lors de ton voyage.

Il est conseillé d’avoir les garanties suivantes :  

  • Assistance au voyageur : une garantie qui te permets d’être en contact téléphonique ou mail avec quelqu’un en cas de problème et qui pourra te conseiller sur la marche à suivre.
  • Frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger : garantie qui prendra à charge les frais engendrés partout rendez-vous ou intervention médicale. La hauteur des frais peut différer en fonction des assurances et contrats.
  • Organisation de la prise en charge du rapatriement jusqu’au domicile français ou un hôpital.

 

Tu peux aussi faire face à des garanties plus spécifiques, comme :

  • Frais de secours en montagne.
  • Prise en charge des frais de secours liés au ski.

Ce type de garanties peuvent faire partie intégrante de ton contrat ou peuvent être des extensions. A toi de te renseigner et de savoir si tu en as besoin.

Si tu voyages avec beaucoup de matériel (photographie, vidéo, randonnées, plongée, recherche, etc.), renseignes-toi également sur la couverture de tes équipements :

  • Dans quelle zone es-tu couvert (chez toi, en France, jusqu’à xx km de ton domicile, en Europe, …) ?
  • Quel montant coûte ton matériel et donc quel montant tu souhaites assurer ? Ça fonctionne souvent par paliers : moins de 2 500€, entre 2 500€ et 5 000€,plus de 5 000€.
  • Es-tu assuré en cas de perte ou de vol ? En cas de casse ? Par toi-même ou par autrui ?

5. Quel délai d’obtention ?

Au niveau du délais, ce qui est le plus long dans cette étape est de bien se familiariser avec le contrat, ses garanties et tes droits. Même si c’est long et rébarbatif, il faut impérativement prendre le temps de lire le contrat pour ne pas se faire avoir par rapport à ce qu’il couvre.

Une fois le type de contrat sélectionné et payé, tous les documents qui pourront t'être utile (certificat de garantie, contrat, attestation d’assurance, numéro à contacter, etc.) te seront remis immédiatement et tu seras donc assurés.

 

 

En somme, être assuré est une nécessité. Après, parmi la masse d’entreprises et de prestations existantes, il faut bien prendre le temps de regarder tous les détails. Et si jamais tu prends peur par la masse d’offres sur internet, tournes toi vers des professionnels : ton assurance actuelle par exemple, mais également les agences de voyages, qui pourront bien te conseiller ou ta banque.

Nos tips

1. Avant de souscrire à une quelconque assurance, penses à regarder et épluché les contrats et les garanties que tu possèdes déjà afin d’éviter de payer deux fois pour la même chose.

2. Avant de partir, penses à prendre avec toi ton attestation d’assurance et d’assistance. Ranges également bien ton contrat d’assurance en lieu sûr et accessible afin de pouvoir le consulter facilement en cas de pépin.

Pensez à les imprimer et bien les ranger aussi de manière numérique pour y avoir accès pendant votre voyage.

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash
Si cet article t'a plu, que tu aimes notre travail et que tu veux nous soutenir, n'hésites pas à t'abonner à notre compte Instagram pour suivre nos aventures.

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtrotteurs.

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Découvre nos autres articles

Et si on discutait ? 

N'hésites pas à partager tes commentaires, questions, avis et retours d'expérience juste dessous, on sera ravis de te répondre et d'échanger avec toi !