Flèche vers le haut
picto commentaires
Les 10 choses à savoir avant de voyager en Croatieflèche vers la gauche

#Croatie

Les 10 choses à savoir avant de voyager en Croatie

La Croatie est un pays très prisé des touristes, surtout l’été. Mais venir sans connaître les usages et les coutumes du pays peut parfois amener à des situations désagréables. Il est donc intéressant de se renseigner en amont pour éviter toute surprise une fois sur place.

December 25, 2022

Faisant partie de l’Union Européenne, la Croatie est un pays facilement accessible (seulement avec sa carte d’identité), et surtout, de plus en plus en vogue. Ses plages, ses parc nationaux et ses îles font rêver. Beaucoup voient ce pays comme la destination idéale et pas chère pour se faire plaisir. Pour éviter d’être déçu une fois sur place, on t’a compilé ici quelques informations incontournables et utile (on l’espère) sur ce pays. On parle culture, pratiques, réseaux routiers, environnement, etc. L’objectif est que tout se passe au mieux une fois surplace. On espère qu’avec ça, tu seras paré pour l’aventure.

1. La Croatie est un pays plutôt cher !

Magasin en Croatie
Magasin en Croatie - ©Bruno Martins/Unsplash

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la Croatie n’est pas un pays « peu cher ». En pleine saison, les prix sont exorbitants. Les commerces et lieux de visites se servent du fait que leur pays est touristique pour augmenter les prix sans gènes. Nous c’est vraiment quelque chose qui nous a dérangé… Car payer pour visiter, c’est normal, mais là, c’est vraiment d’un autre niveau ! En plus, absolument tout est payant… Comme visiter un parc national…
Par exemple, pour visiter le parc national de Plitvice et ses belles cascades, il faudra payer pas moins de 40€ par personne, sans compter le prix du parking, qui n’est évidemment pas inclus dans le billet. On t’en parle plus amplement dans l’article : Tout ce qu’il faut savoir sur la Parc National de Plitvice.

En revanche, la « bonne nouvelle », c’est que les prix sont moins élevés en basse saison. Donc le mieux pour apprécier ce pays sans se ruiner, c’est vraiment devenir en basse saison (soit avant juin, ou après août) ! Et en prime, tu auras moins de monde autour de toi (parce qu’en été, c’est vraiment bondé partout). Donc tu es gagnant sur toute la ligne.

2. Une monnaie locale… en extinction

Kuna Croate
Kuna Croate - ©Mehaniq41/Envato Elements

La Croatie est un pays qui fait partie de l’Union Européenne, mais pas encore de la zone euro, bien que ça ne saurait tarder. Ils ont donc encore leur propre monnaie : le « kuna » croate. Son symbole est HRK, et son taux de change est : 1€ = 0,70 HRK.

Cependant, le kuna ne devrait pas vivre encore très longtemps car la Croatie va passer à l’euro le 1er janvier 2023.

En attendant que ça se fasse, si tu vas en Croatie avant 2023, et que tu veux obtenir des kunas il te faudra : soit en acheter en France, soit changer de l’argent sur place, soir retirer directement de l’argent au distributeur.
Pour notre retour d’expérience là-dessus, on a commencé à visiter la Croatie par Dubrovnik, et dans la ville, tous les distributeurs prenaient des frais de retraits énormes (plus de 5€)… L’option la moins chère que l’on ait trouvé a été de changer de l’argent dans une petite boutique de la rue principale qui vendait des trucs (on ne se rappelle même plus quoi) et qui faisait aussi du change.

Donc moralité, bien comparer avant de retirer ou changer son argent pour trouver les frais les plus bas !

Bon en vrai, en Croatie, la carte bancaire est acceptée à peu près partout, donc il n’y a pas forcément besoin d’avoir du liquide, mais on s’était garé à l’un des rares endroits où ils ne prenaient pas la carte…

3. Un pays coupé en deux

Carte de la Croatie
Carte de la Croatie - ©Foxtrotteurs

Oui, la Croatie possède cette particularité. En plus de ses multiples îles, le pays n’est pas formé d’un seul bloc sur le continent. Il est coupé en deux, de manière pas du tout égale, dans le Sud, par un tout petit bout de Bosnie-Herzégovine (avec la ville de Neum plus précisément). La majeure partie du pays et sa capitale, Zagreb, se trouvent donc au Nord de cette coupure, et la célèbre ville de Dubrovnik, elle, se trouve dans la partie isolée, au Sud.

C’est une chose intéressante à savoir en amont, notamment dans l’organisation de ton voyage, car pour passer de la partie Sud, à la partie Nord (et inversement), tu auras forcément un passage de frontière à réaliser avec la Bosnie-Herzégovine.

4. Les Croates parlent bien anglais

Bistro, Croatie
Terrasse à Rovinj en Croatie - ©Foxtrotteurs

En Croatie, bien qu’ils ne parlent absolument pas français, tu pourras te faire comprendre en parlant anglais sans problème.

En revanche, si jamais tu t’adresses à des personnes âgées, elles comprendront sûrement mieux l’italien et l’allemand que l’anglais.

Mais globalement, tu n’as pas de soucis à te faire de ce côté.

5. Un pays qui fait rêver

Paysages de Croatie
De gauche à droite et de haut en bas : coucher de soleil à Podstrana, Rovinj, Parc National de Plitvice, Izvor Cetine, Monastère de Visovac, intérieur de Split, vue sur Split, plage à Cesarica, vue sur Omis - ©Foxtrotteurs

La Croatie c’est du soleil, des plages, de la nature et des îles paradisiaques.

Oui on est complètement d’accord, on n’a pas grand-chose à redire (mis à part le prix, qui peut venir noircir le tableau, mais ça on en a déjà parlé plus haut).

Plus exactement, la Croatie c’est :

  • 6 300 km de littoral avec des centaines de plages (mais attention, il n’y a que très peu de plages de sable, se sont surtout des plages de galets, donc prévoies les chaussures d’eau).
  • Plus de 1 200 îles et îlots
  • 13 chaînes de montagnes,
  • 8 parcs nationaux
  • et de superbes villes médiévales, avec de beaux châteaux et forteresses centenaires.

Tu comprends donc qu’il y a de quoi voir dans ce pays !

6. Le pays des cravates et de la dentelle

Dentelle
Dentelle - ©Erik McLean/Unsplash

Alors oui, beaucoup moins glamour que ses paysages, la Croatie, c’est aussi le pays de la cravate et de la dentelle.

On le pose là, parce qu’avant d’aller en Croatie on ne le savait pas du tout. Voici donc un petit moment culture, et puis, ça peut faire de beaux souvenirs à ramener à la fin du voyage 😅.

En gros, la Croatie serait à l’origine des cravates que l’on porte aujourd’hui car des mercenaires croates recrutés par le Roi de France dans les années 1 600 avaient une petite étoffe autour du cou. Louis XIV a aimé le concept et l’a repris. La cravate s’est donc installée au cou et à la cour de Louis XIV en 1650 avant de se répande ensuite dans toute l’Europe.

Et concernant la dentelle, c’est surtout la dentelle de Pag qui est connue. Une dentelle inscrite en 2009 sur au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Réalisée à l’aiguille, elle est réputée pour ses motifs géométriques en forme de toile d’araignée. Mais ce n’est pas la seule dans le pays. Il y a également la dentelle de Lepoglava (réalisée au fil tressé enroulé sur des fuseaux) dans le Nord du pays et la dentelle de Hvar (réalisée uniquement par des sœurs bénédictines avec du fil d’aloès) sur l’île du même nom.

7. Au restaurant, on arrondit la note au supérieur quand on paie

Restaurant en Croatie
Restaurant en Croatie - ©Foxtrotteurs

Dans les cafés, bars et restaurants en Croatie, il est d’usage d’arrondir la note au supérieur si tu paies en liquide. C’est-à-dire que si tu dois payer 18HRK avec un billet de 20HRK, ne t’attends pas à ce que le vendeur te rende 2 HRK. La note sera automatiquement arrondie à 20HRK.

Au-delà de ça, dans le pays, les pourboires ne sont pas fréquents, puisque le service est compris dans la note, mais rien ne t’empêche de laisser quelques pièces.

8. Du Wi-Fi gratuite partout (ou presque)

Free wifi
Free Wi-Fi - ©Paul Hanaoka/Unsplash

Il y a beaucoup de zones de wifi gratuit en Croatie. Grace à une initiative du Ministère du Tourisme, il y a aujourd’hui plus de 200 points d'accès Wi-Fi gratuits dans tout le pays. Se connecter à internet ne devrait donc pas être un problème. Surtout qu’en plus de ces points d’accès, il y a bien entendu ceux des hôtels, restaurants, cafés, etc. habituels, où il suffit de demander le mot de passe lorsque vous consommez (ou parfois il peut aussi être écrit sur l’addition).

9. Un bon réseau routier, mais de longues heures de route

Route Croatie
Route en Croatie - ©Foxtrotteurs

Le réseau routier croate est en très bon état et offre de superbes vues. Les routes sont belles et agréables, mais il ne faut pas se fier aux nombres de kilomètres à parcourir… En effet, tu peux facilement mettre 4 heures pour faire 200 km de route. Donc prévoies large et fais confiance à ton GPS, car ce qu’il indique est probablement juste, ce n’est pas un bug.

De plus, la Croatie possède quelques autoroutes, qui fonctionnent comme en France, avec un système de péage que tu paies en fonction de la distance parcourue et de la catégorie de ton véhicule.

Pour terminer, n’oublies pas de rouler avec tes feux de croisement allumés 24h/24 sous peine d’amende !

10. L’hébergement chez l’habitant se fait beaucoup

Appartements en Croatie
Appartements en Croatie - ©Foxtrotteurs

La Croatie est propice aux voyages ou changements de dernière minute. Tu peux même facilement venir dans le pays sans avoir réservé d’hébergements en amont puisque beaucoup de familles possèdent des appartements le long de la côte, et les louent aux touristes quand ces derniers en ont besoin.

Si tu cherches un hébergement donc, n’hésites pas à arrêter des locaux pour leur demander s’ils peuvent d’accueillir ou connaissent quelqu’un qui le pourrait.

Ces hébergements, au coût généralement bon marché, sont des bonnes alternatives aux hôtels, surtout pour les familles ou grands groupes, puisqu’ils possèdent de grands espaces et sont généralement équipés d’une cuisine pour pouvoir se faire à manger sans tout le temps aller au restaurant.

Voilà, on t’a partagé nos 10 informations clef sur la Croatie. On espère que tu auras appris quelque chose et surtout que ça te sera utile pour préparer ton séjour ainsi qu’une fois sur place 😊.

N’hésites pas à partager en commentaires tes expériences et conseils pour les autres voyageurs.

Nos tips

1. Saches que si tu rencontres des locaux, en Croatie ils ne se font pas la bise, mais se serrent la main !

2. Évite de parler de la guerre. La Croatie, comme tous les pays de l’ex-Yougoslavie ont beaucoup souffert et la guerre est une période qui n’est pas si lointaine que ça, puisque la fin du conflit remonte à 1995. C’est donc un sujet encore sensible. Si jamais tu te retrouves dans une conversation de ce type, ne prends pas partie. Il vaut mieux laisser parler et écouter, plutôt que de donner son avis et risquer d’offenser les locaux.

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash
Si cet article t'a plu, que tu aimes notre travail et que tu veux nous soutenir, n'hésites pas à t'abonner à notre compte Instagram pour suivre nos aventures.

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtrotteurs.

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Découvre nos autres articles

Et si on discutait ? 

N'hésites pas à partager tes commentaires, questions, avis et retours d'expérience juste dessous, on sera ravis de te répondre et d'échanger avec toi !