Flèche vers le haut
picto commentaires
Les 10 choses à savoir avant de voyager en Hongrieflèche vers la gauche

#Hongrie

Les 10 choses à savoir avant de voyager en Hongrie

La Hongrie est un beau pays et si tu souhaites le visiter, il est intéressant de se renseigner en amont sur les usages et les coutumes pour éviter toute surprise une fois sur place.

Posté le
3/12/2022

La Hongrie est un beau pays, connu surtout pour sa capitale Budapest. Et si tu n’as pas besoin de connaissances particulières pour visiter le pays, on t’a tout de même compilé quelques informations incontournables et utile (d'après nous) sur la Hongrie. On parle de culture, pratiques, réseaux routiers, arnaques, etc. Ça pourra toujours t’être utile pour éviter quelques malentendus ou situations désagréables !

On espère qu’avec ça, tu seras paré pour l’aventure.

Coup de pousse dans tes recherches

Pour simplifier ton voyage, on te partage nos bons plans

1. Le Budapest qui existe aujourd’hui vient du regroupement de 3 villes : Obuda,Buda et Pest

Carte de Budapest avant 1873 et après 1950
Carte de Obuda, Buda et Pest avant 1873 et Budapest après 1950 - ©Foxtrotteurs

On avait déjà entendu parler de Buda et de Pest, mais jamais de Obuda, donc j’ai fait quelques petites recherches pour comprendre tout ça.

Sans mentir, l’histoire du pays et en particulier de ces 3 villes est juste super compliquée et je n’ai pas tout compris… mais pour vous résumer la situation de manière très très simplifiée et rapide (parce qu’on n’est pas dans un cours d’histoire-géo), du temps des romains, le territoire où se trouve la Hongrie aujourd’hui abritait plusieurs villes, dont celles de Obuda, Buda et Pest.

Obuda et Buda se trouvaient sur la rive gauche, Pest sur la rive droite.

Ces 3 villes ont subi des conquêtes successives par les Celtes, les Romains, les Turcs, les Mongols, les peuples Hongrois, l’Autriche, etc. Et c’est en 1873 que ces 3 villes se sont unifiées sous le même nom pour donner Budapest.

La ville n’a fait ensuite que s’agrandir et se développer jusqu’à 1950, pour devenir celle que l’on connait aujourd’hui.

Maintenant, que tu as la « big picture », je te laisse imaginer la richesse (culturelle et patrimoniale) de cette ville ! Tu n’auras pas de quoi t’ennuyer en visitant Budapest.

2. La Hongrie fait partie de l’Union Européenne

Drapeaux Européen
Drapeaux de l'Union Européenne - ©Alexandre Lallemand/Unsplash

La Hongrie a rejoint l’Union Européenne depuis 2004. Il est donc très facile en tant que français (ou tout autre ressortissant de l’UE) d’aller visiter ce pays, car il nous suffit de notre carte d’identité pour y entrer. Eh oui, pas la peine de s’encombrer avec un passeport !

3. La Hongrie n’est pas passé à l’Euro

Forint, monnaie hongroise
Forint, monnaie Hongroise - ©Foxtrotteurs

Cependant, bien que la Hongrie soit membre de l’UE, le pays n’est pas passé à l’euro et a gardé sa monnaie locale : le « forint », dont le sigle est « HUF ».
Le taux de change est de 1€ = 412 HUF en décembre 2022.

Et tant que l’on parle argent, saches que la carte bancaire est globalement acceptée partout dans le pays, donc tu n’as pas de soucis à te faire là-dessus. Fais juste attention si tu viens à retirer de l’argent sur place à ne pas tomber sur un distributeur qui demande des frais de retraits !

À lire aussi :

4. Les Hongrois parlent bien anglais

Budapest
Personnes qui parlent dans Budapest - ©Foxtrotteurs

En Hongrie, on n’a pas eu de mal à se faire comprendre. Les habitants parlent bien anglais (et même allemand). Si jamais ces langues ne sont pas ton fort, utilises Google Traduction, ça te sauvera la mise 😉 !

5. Les toilettes publiques sont payantes

Toilettes publiques
Toilettes publique - ©Buchen Wang/Unsplash

Alors, ça c’est vraiment quelque chose que l’on déteste ! Devoir payer les toilettes publiques, non mais sérieux ! Ça me donne envie de pisser dans la rue (bon ok, je n’en ai pas le courage, mais bon, t’as compris quoi 😂).
Même si tu vas dans un bar ou un restaurant, il faut impérativement consommer, sinon c’est payant (à la limite là je peux comprendre, mais bon quand même !).

Enfin bref, tout ça pour te dire d’anticiper et de faire tes besoins le matin avant de partir de l’hôtel, le midi si tu manges dans un restaurant et le soir à ton retour à l’hôtel par exemple.

Et si jamais tu n’as rien contre payer des toilettes publiques, il y en a un peu partout dans les villes pour environ 200HUF, soit 0,50€.

Certes ne n’est pas très cher, mais ce n’est pas la question, c’est par principe ! Personne ne devrait payer pour faire pipi (ou 💩).

6. Il faut vraiment respecter les feux piétons !

Feu piéton
Feu piéton - ©Possessed Photography/Unsplash

En Hongrie, contrairement à la France, les gens respectent vraiment les feux piétons. Tu ne verras pas un Hongrois traverser à la hâte ! Par conséquent, les chauffeurs ne font absolument pas attention à de potentiels piétons qui pourraient surgir sur la route. Ils ne sont pas habitués à ça et ne sauront pas réagir à temps pour s’arrêter ou esquiver ! Il faut vraiment être vigilant, car un accident peut vite arriver ! De plus, si la police te voit faire, tu prendras une amende ! Donc on te conseille d’éviter fortement les traversées à la volée (même si ça démange, on en a conscience 😂) et d’attendre sagement que le feu piéton passe au vert.

7. Des sources d’eau chaudes et des thermes à gogo !

Thermes Széchenyi à Budapest
Thermes Széchenyi à Budapest - ©Foxtrotteurs

La Hongrie rassemble plus de 1200 sources thermales sur son territoire. Rien que ça ! Ça en fait une destination idéale pour venir se détendre et profiter d’une petite cure de jouvence.

Lors de ton séjour, que tu sois à Budapest ou ailleurs dans le pays, tu pourras profiter de stations thermales. Oui, parce que 70% du territoire possède des sources d’eau à plus de 30°C, avec près de 200 bains et stations thermales. Ce serait dommage de ne pas en profiter !

Les thermes les plus connus et donc les plus touristiques, sont les Bains Széchenyi et les Bains Gellert (plus authentiques que les premiers) à Budapest, mais on est sûr que tu pourras trouver ton bonheur parmi tous les spas du pays (recensés ici).

À lire aussi :

8. Attention aux arnaques dans les restaurants

Restaurant Hongrie
Restaurant en Hongrie - ©Mandy Henry/Unsplash

En Hongrie, et surtout dans les lieux touristiques, il n’est pas rare que les restaurants et les bars surfacturent ! Alors si tu veux éviter les mauvaises surprises à la fin du repas, demandes bien à avoir une carte avec les prix ! C’est tout bête, mais ça t’évitera bien des soucis.

Et autre chose, dece qu’on a compris, évites de demander une recommandation de bar ou de restaurant à un chauffeur de taxi ou un guide local, car ils ne t’indiqueront sûrement pas le meilleur ou le moins cher, mais l’établissement d’un ami avec qui ils auront potentiellement passé un deal…

9. Un pays où l’on mange tôt

Statue dans la ville de Pécs
Statue dans la ville de Pécs - ©Foxtrotteurs

La Hongrie est un pays où l’on mange tôt. Le soir, le diner est servi aux alentours des 18h et pas mal d’établissements de restauration, en dehors des zones très touristiques, ferment tôt.

Il est donc important de la savoir en amont et de le prendre en compte lors de ton séjour pour éviter d’arriver à la fermeture des restaurants. Généralement, ces établissements sont ouverts de 11h à 22h. Mais contrairement à chez nous, où 22h indique l’horaire jusqu’auquel on peut se faire servir, en Hongrie, 22h indique l’horaire de fermeture du lieu. Donc il te faudra arriver avant pour avoir une chance de manger.

10. Il faut une vignette pour rouler sur les autoroutes

Routes
Route en Hongrie - ©David Becker/Unsplash

Si jamais tu comptes visiter la Hongrie en véhicule, saches qu’il te faudra acheter une e-vignette pour circuler sur les autoroutes.

Cette e-vignette peut se trouver :

  • Dans des points de vente autorisés, comme les stations-services, les agences de voyage, certains supermarchés, … Tu trouveras la liste officielle ici : https://nemzetiutdij.hu/
  • Sur internet, via le site officiel : https://ematrica.nemzetiutdij.hu/
    Faites bien attention de passer par le site officiel car il existe de multiples sites tiers frauduleux qui demandent plus d’argent pour faire la démarche et qui ne vendent pas les véritables vignettes.

Le prix de la vignette diffère en fonction de la catégorie du véhicule et du temps passé dans le pays. Pour un véhicule standard de moins de 3,5 tonnes et moins de 7 passagers, les tarifs sont :

  • 10 jours pour 3 820 HUF, soit 9€
  • 1 mois pour 5 210 HUF, soit 13€
  • 1 an pour 46 850 HUF, soit 115€

 

Ne pas s’acquitter de la e-vignette et tout de même rouler sur les autoroutes peut entrainer une amende de 30€ à 700€.

Et en parlant de règlementation, saches que tu dois avoir les feux de croisement allumés 24h/24h quand tu conduits en Hongrie, même en plein jour donc… Oui on ne comprend pas bien l’utilité du trucs, mis à part changer plus souvent les feux, mais bon… 🤷

Voilà, on t’a partagé nos 10 informations clef sur la Hongrie. On espère que tu auras appris quelque chose et surtout que ça te sera utile pour préparer ton séjour ainsi qu’une fois sur place 😊.

N’hésites pas à partager en commentaires tes expériences et conseils pour les autres voyageurs.

Si cet article t'a aidé,
tu peux nous soutenir en faisant un don

Nos tips

1. On ne trinque pas avec de la bière en Hongrie.
Oui bizarre, mais c’est ancré dans leur culture… Cette coutume (ou non coutume plutôt du coup) vient du temps de la Révolution de l’Empire Austro-Hongrois entre 1848 et 1849, où les Hongrois ont tenté d’avoir leur indépendance avec l’Autriche, mais ont perdu le combat… Suite à ça, les Autrichiens ont célébré leur victoire à coups de bières (et de toasts bien sûr). Et les Hongrois, aillant mal vécu cette défaite, ne trinquent depuis plus avec de la bière.

2. La Hongrie est sur le même fuseau horaire que la France (UTC+1 en hiver et UTC+2 en été) mais comme le pays se trouve plus à l’Est, le soleil se lève et se couche 1h plus tôt ! Et ça c’est à prendre en compte si tu viens passer quelques jours dans le pays, surtout en hiver ! Lorsque tu prévois ton parcours, aies bien en tête que le soleil se couche 1h plus tôt qu’en France et que donc, pour profiter pleinement des lieux extérieurs, il vaut mieux les faire le matin et en début d’après-midi, puis privilégier les visites intérieures une fois que le soleil sera couché (après 15h30-16h en décembre par exemple).

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtotteurs

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Et si on discutait ?

*champ obligatoire
Merci pour ton commentaire, il a bien été pris en compte !
Logo Fox Captures
Oups ! On est désolés, il y a eu une erreur... On t'invite à rééssayer.
Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Découvre nos autres articles

En cliquant sur “Accepter tous les cookies”, tu acceptes que des cookies soient stockés sur ton appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de contribuer à nos efforts de marketing. Consultes notre politique de confidentialité pour plus d'informations.
Mettre à jour tes paramètres de confidentialité.