Flèche vers le haut
picto commentaires
Les bons réflexes santé à adopter avant son voyageflèche vers la gauche

#Administratif

Les bons réflexes santé à adopter avant son voyage

Même sans soucis de santé, avant de partir dans un pays, être prévoyant et à jour autant au niveau de ses rendez-vous médicaux, ses ordonnances ou ses vaccins est important.

September 30, 2022

Avant de partir à l'étranger, il ne faut pas oublier en amont de se renseigner sur les précautions sanitaires à prendre, notamment concernant les vaccins. Alors oui, dans le contexte de la crise du covid-19 on ne pense plus qu’à ça (vaccin, port du masque, gel hydrologique), mais au-delà du Covid-19 et du vaccin qui va avec, il en existe bien d’autres, parfois tout aussi obligatoires, pour entrer dans un pays.

1. Être à jour dans ses rendez-vous médicaux

©Marcelo Leal/Unsplash

Si tu pars pour un long voyage de plusieurs mois, penses à faire le point sur ta santé et à prendre tous les rendez-vous nécessaires, même les rendez-vous de« routine » : médecin généraliste, ophtalmologiste, dentiste, gynécologue, … La prise de rendez-vous peut parfois être longue, donc tu peux facilement t’y rendre 3 à 6 mois à l’avance.

2. Être à jour dans ses vaccins

©CDC/Unsplash

Lorsque tu veux partir à l’étranger, on te conseille également de bien vérifier si tu es à jour dans tes vaccins et surtout s'il n'y a pas des vaccins obligatoires à faire pour entrer dans le pays.

Quand on est allé en Nouvelle-Zélande, on a eu de la chance car aucuns vaccins supplémentaires (à ceux obligatoires en France) n’ont été nécessaires. Mais on a tout de même été dans un centre de vaccination afin de vérifier que nous étions bien à jour sur les vaccins et que tout était en ordre pour partir. Et heureusement que nous l’avions fait. Même s’il n’était pas obligatoire, le vaccin contre l’Hépatite A était recommandé. Vaccin que nous n’avions ni l’un ni l’autre. On en a donc profité pour nous mettre à jour là-dessus. Rien de bien méchant.

À lire aussi :

3. L’importance du carnet de santé

Bien que pouvant être encombrant, et même si tu n’as pas de problèmes de santé, on te conseille de partir avec ton carnet de santé. C’est peut-être mon côté prévoyant, mais ça reste plus rassurant d’avoir son carnet de santé avec toi, ne serait-ce pour éviter d’apprendre par cœur les vaccins que tu as pu avoir ou le suivi santé des dernières années. Puis si jamais il t’arrive quoi que ce soit sur place et qu’il te faut consulter un médecin, tu auras tout ce qu’il faut avec toi.

4. Prendre ses ordonnances même à l’étranger

©Tbel Abuseridze/Unsplash

Si jamais tu as des ordonnances et prescriptions en France, penses à les prendre avec toi lors de ton voyage car elles sont (normalement) valables dans tous les pays de l’Union Européenne (et parfois plus). Au besoin, tu pourras alors te rendre dans une pharmacie pour renouveler tes prescriptions et continuer ton ou tes traitement.s.

À lire aussi :

5. Partir en Europe avec sa Carte Européenne d’Assurance Maladie

Pour finir, saches que si tu voyages en Europe, posséder ou avoir fait la demande de ta carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM – demande que tu peux faire ici) peut être très utile si jamais tu as besoin d’une intervention médicale quelconque. Grâce à cette carte, tu pourras bénéficier facilement d’une prise en charge médicale (pour des soins imprévus et des médicaments nécessaires non couverts) sur place (gratuitement ou en avançant les frais, selon les modalités de chaque pays).

 

« La CEAM vous permet d'accéder aux professionnels de santé et aux hôpitaux du pays visité, sans démarche préalable, dans les mêmes conditions et aux mêmes tarifs que les assurés du pays. »

 

A noter également que même s’il s’agit d’une carte « Européenne », hors de l’Union Européenne, dans certains cas, les frais pourront t’être remboursés par la CEAM une fois que tu seras de retours en France. Alors n’hésites pas à prendre contact auprès de ta CPAM pour en savoir plus voire même de consulter le site Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (Cleiss) pour savoir si un quelconque accord a été passé avec le pays dans lequel tu te rends.

Ainsi, pour résumer, mieux vaut être prévoyant que le contraire, et donc avoir tous les traitements, papiers et documents qui pourront t’être utile pendant ton voyage. On ne rigole pas avec la santé et il faut être préparé à toute éventualité.

Si cet article t'a aidé, tu peux nous soutenir
en faisant un don

Nos tips

1. Si tu ne veux pas t’encombrer avec ton carnet de santé papier, tu peux très bien le scanner et le mettre dans un drive, un cloud ou une clef USB pour y avoir accès à tout moment. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait quand on est partis en Nouvelle-Zélande ; comme ça, pas de problème de place, ni de perte pou de vol.

2. Si jamais tu as oublié de faire la demande d’envoi de ta Carte Européenne d’Assurance Maladie à temps avant ton départ (demande qui se fait directement sur ton compte ameli.fr), pas de panique ! Même si tu n’es pas là pour la recevoir, ta carte sera générée automatiquement dans ton compte ameli. Donc n’hésites pas à en faire quand même la demande et surtout à télécharger l’application ameli (sur Apple ou Androïd*).

*Lien pour télécharger l'application ameli sur Apple et sur Androïd.

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtrotteurs.

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Découvre nos autres articles

Et si on discutait ? 

N'hésites pas à partager tes commentaires, questions, avis et retours d'expérience juste dessous, on sera ravis de te répondre et d'échanger avec toi !