Flèche vers le haut
picto commentaires
Les 10 choses à savoir avant de voyager en Égypteflèche vers la gauche

#Egypte

Les 10 choses à savoir avant de voyager en Égypte

Pays du Nord de l’Afrique, l’Égypte fascine par son histoire, ses temples, ses paysages et ses trésors. Alors pour en savoir plus sur ce pays et en profiter au maximum lors de ton séjour là-bas, on te partage quelques us et coutumes.

May 4, 2024

Le pays des pharaons, le berceau de la civilisation, la mère du monde. L’Égypte possède bien des noms et attire par son passé et son héritage incroyable.

C’est le 3epays le plus grand d’Afrique, après le Nigéria et l’Éthiopie, avec plus de 104M d'habitants en 2023 (selon le CAPMAS).
Au bord de la Méditerranée, le pays est traversé par le Nil du Nord au Sud et recouvert en grande partie par le Sahara. Tu seras donc servi en termes de paysages !

Mais avant de profiter pleinement des sublimes paysages et monuments emblématiques de l’Égypte, on te conseille de te renseigner sur les us et coutumes du pays. Pour te faciliter le travail, on t’a compilé ici quelques informations intéressantes, parfois surprenantes, mais surtout utiles (on l’espère) sur le pays. On parle d’histoire, de religion, de comportements, de mentalités, de règles, etc. Qui sait, tu apprendras peut-être quelque chose !

1. Livre égyptienne, pouvoir d’achat, cash et carte bancaire

Livres égyptiennes
Livres égyptienne - ©Hamed Taha/Unsplash

En Égypte, la monnaie locale est la « livre égyptienne ». Sa devise s’écrit « EGP » ou « E£ » et son taux de change est de 1€ = 50 EGP en avril 2024. Pour la petite histoire, on est arrivé en Égypte le 5 mars avec un taux de change à 1€ = 33 EGP et le lendemain il y a eu un changement brutal de taux à cause d’une décision prise par la banque centrale du pays, l’amenant à 50 EGP pour 1€.

Aux vues du coût de la vie sur place, notre pouvoir d’achat est donc plutôt conséquent et on peut se faire plaisir facilement ! Par exemple, tu peux trouver 1 nuit d’hôtel pour 2 personnes à 800 EGP (soit environ 15€). Tu peux aussi manger midi et soir pour tous les prix : 150 EGP par personne (3€) ou 500 EGP par personne (10€) en fonction du restaurant et de si tu prends entrée, plat, dessert ou non. Même prendre un taxi est très abordable (on t’en parle plus en détail dans la partie 9 de cet article, dédiée au transports).

Bref, tu l’auras compris, le coût de la vie sur place n’est vraiment pas cher !

Et tant qu’on parle d’argent, on te conseille de partir avec :

  • Une carte bancaire internationale, pour retirer de l’argent ou pouvoir payer sans frais !
    Nous on a la carte gratuite Visa Ultim de chez BoursoBank depuis des années et on en est très contents (si jamais elle t’intéresse, n’hésites pas à nous contacter, il y a régulièrement des offres pour les nouveaux arrivants qui te permettent d’avoir 150€ pour toute première ouverture de compte avec notre code 😉).
    Attention cependant : même si pas mal de choses se paient en cash (petits restaurants ou commerçants, taxis, etc.), les entrées dans les sites historiques et touristiques (temples, musées, etc.) se font uniquement par carte bancaire.
    Elle te sera donc indispensable ! Et bien entendu, les hôtels ou« grands » magasins, pharmacies, etc. acceptent la carte bancaire également.
  • Avant de partir, retires quand même un peu de cash en euros si jamais tu te retrouves à sec de livres égyptiennes et qu’il n’y a pas d’ATM autour de toi. Les euros sont acceptés à peu près partout et comme le taux de change est très bas, même si le commerçant tire légèrement le prix vers le haut pour se faite une marge, ça reste très raisonnable !

2. Entrée dans le pays : passeport et visa obligatoires

Passeport et visa
Passeport et visa - ©Foxtrotteurs

Pour entrer sur le territoire égyptien, il te faudra te munir de ton passeport (en cours de validité évidemment) et t’acquitter d’un visa tourisme. Ce visa est obligatoire et te permet de rester sur le territoire pour une durée de 1 mois (renouvelable 1 mois sous certaines conditions).

Le visa coûte environ 25€ et peut s’obtenir de plusieurs façons :

  • Auprès du consulat égyptien en France (mais les délais sont trèèèès longs et il faut bien anticiper la demande).
  • Sur internet : http://www.visa2egypt.gov.eg/
    Il faudra s’y prendre minimum 1 semaine avant le départ pour que le visa soit valide.
    Et fais bien attention de passer par le site officiel du gouvernement, car il existe de multiples sites tiers frauduleux qui demandent plus d’argent pour faire la démarche et qui ne vendent pas les véritables visas.
  • Directement sur place, à l’arrivée, à acheter (en liquide et en euros) dans des guichets ouverts 24h/24h.

 

Nous, on te conseille de faire ton visa à l’arrivée dans le pays pour moins de prise de tête, car c’est vraiment simple et rapide.

3. Se familiariser avec les « bakchiches »

Pourboires
Pourboire - ©Swastik Arora/Unsplash

En Égypte, il faut savoir que les tips ou pourboires, plus communément appelés « bakchich » sont (presque) obligatoires. On dit presque, car personne ne va te mettre un couteau sous la gorge si tu ne donnes pas de pourboire, mais c'est quand même attendu de ta part !

Pour te donner un ordre d’idée, communément, on donne 50 EGP/personne pour une activité, un restaurant ou un service et 50 EGP/personne/nuit pour un hébergement. Pour aller aux toilettes, tu peux donner moins, autour des 5 EGP ou 10 EGP par personne.

De manière générale, si tu as été très satisfait du service ou d’une activité ou autre, tu peux bien entendu donner plus, les Égyptiens t’en seront très reconnaissants ! 😊

À lire aussi :

4. Le papier toilettes se jette dans la poubelle !

Toilettes
Toilettes - ©Vadim Artyukhin/Unsplash

Attention à ne pas jeter le papier toilette dans la cuvette des toilettes mais à bien le mettre dans la poubelle ! Oui c’est surprenant, mais c’est à cause leurs canalisations qui sont assez mauvaises et pas équipées pour traiter le papier ! Ce n’est pas évident de s’en souvenir au début car on n’en a pas l’habitude, mais on s’y fait.

Pour info, les Égyptiens, eux, n’utilisent pas de papier toilette, mais le jet. Bon, nous, on a vite abandonné cette idée après avoir essayé 1 ou 2 fois en en ayant mis partout 🤣. Le papier toilette dans la poubelle, c’est bien aussi !

5. Culture égyptienne

Vie égyptienne
Moment de vie en Egypte - ©Foxtrotteurs

L’Égypte possède une culture différente du monde occidental, c’est indéniable. C’est beau et en même temps flippant, car on le sait, dans la vie, on a souvent du mal à accepter ou à comprendre ce que l’on ne connait pas bien. Mais ce qui a été génial avec ce voyage, c’est que notre guide, Ihab, nous a partagé plein d’infos sur la culture égyptienne et musulmane.

A nous de te les partager maintenant :

  • L’Égypte a longtemps été dominée par les romains et le christianisme, mais c’est aujourd’hui un pays majoritairement musulman. La communauté chrétienne reste tout de même importante et tout à fait acceptée.
  • Leur jour saint (et donc leur jour de repos) est le vendredi et non le dimanche comme chez nous.
  • L’Islam est construit selon 5 piliers fondamentaux, que les musulmans se doivent de suivre, d’appliquer et de respecter :
    1. La profession de foi
      L’existence et la croyance en un dieu unique, « Allah » (qui signifie « dieu » en arabe). Une croyance portée par le biais de prophètes. Pour l’islam, ce prophète est Mahomet (aussi connu sous le nom de Mohamed). Mais les musulmans reconnaissent également Moïse, prophète du judaïsme, et Jésus comme prophète du christianisme.
    2. La prière
      Prier 5 fois par jours (à l'aube, à la mi-journée, l'après-midi, au coucher du soleil et le soir) en direction de la Mecque.
      Si jamais une prière est loupée (à cause du travail par exemple), elle peut être rattrapée plus tard.
    3. Le jeûne pendant le mois du ramadan
      Un jeûne où il faut s’abstenir de manger, boire, fumer et même d’avoir des relations sexuelles, du lever au coucher du soleil. L’objectif derrière serait de sentir la souffrance des pauvres.
      Là encore il y a une tolérance car ce jeûne peut être dispensé ou repoussé pour les personnes malades, les femmes enceintes, les femmes indisposées, les jeunes enfants, …
    4. L’Aumône
      En Égypte, il est habituel donner 2,5% de ses revenus annuels aux pauvres, par le biais des impôts. Cet impôt s’appelle la « zakat » et permet de partager les richesses et aider ceux qui en ont besoin. C’est vraiment un joli principe !
    5. Le pèlerinage
      Faire le pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite au moins une fois dans sa vie, pour celles et ceux qui le peuvent (financièrement et médicalement parlant).
  • L’Islam vient du mot « Salam », qui veut dire « paix » et invite à garder un aspect pacifiste, à pardonner et à être généreux.
  • Le qamis (robe/vêtement porté par les hommes musulmans), l’abaya (robe/vêtement porté par les femmes musulmanes) et l’hijab (le foulard que les femmes musulmanes portent autour de la tête) permettent de cacher les « atouts » de chacun (cheveux, formes du corps, etc.) afin de le protéger contre toute tentation. Ces vêtements sont, dans la plus grande majorité du temps, portés de manière voulue (et non forcée).
  • Un signe de respect en Égypte est de ne pas croiser les jambes devant une personne plus vieille que soi et surtout de ne pas mettre sa semelle en direction de son visage.
  • De manière générale, les Égyptiens et les musulmans sont tolérants, donc si tu viens dans le pays, tu n’auras pas besoin de t’habiller à leur manière. En revanche, à toi de respecter à ton tour la culture, la religion et le mode vestimentaire du pays, surtout en ville et dans les lieux de culte. Ne juges pas et évites de porter des vêtements courts et transparents. Préfères les vêtements longs, qui couvrent les épaules, le ventre et la poitrine.

6. Quelle langue en Égypte, arabe ou égyptien ?

Discussion en Egypte
Discussion - ©Foxtrotteurs

L’Égyptien, la langue, n’existe pas en tant que tel. Les Égyptiens parlent arabe, mais un arabe qu’ils se sont appropriés. Est-ce qu’on peut dire dans ce cas que l’égyptien existe ? Je ne sais pas 🤷… La question et le débat sont ouverts !

Dans tous les cas, voici quelques mots que tu peux ajouter à ton vocabulaire (mais attention, la prononciation n’est pas toujours évidente) :

  • « Sbah El Kheir », qui se prononce [sabaH el reir], pour dire « bonjour » ou « bonne matinée »
  • « Maa Salama » pour dire « au revoir »
  • « Salam », qui signifie « paix » ou « que la paix soit sur vous » et qui est aussi utilisé pour dire « bonjour » ou « au revoir », mais c’est plus familier.
  • « Aïwa » pour dire « oui »
  • « La » pour dire « non »
  • « Choukran », qui se prononce [choukrane], pour dire « merci »
  • « La choukran » pour dire « non merci »
  • « Incha'Allah » qui signifie « si dieu le veut » et que l’on peut utiliser pour parler de quelque chose que l’on souhaite qui se réalise dans le futur.
  • « Mashallah », qui signifie « ce qu’a voulu dieu », et que l’on peut utiliser pour montrer son admiration pour quelqu’un ou quelque chose, féliciter quelqu’un, dire que c’est joli, faire un compliment.

7. Pas de demi-mesure

Plat épicé
Plat épicé - ©Foxtrotteurs

Dans la vie quotidienne, les Égyptiens sont entiers et assez « extrêmes » dans ce qu’ils font (je ne parle absolument pas de religion ici, juste d’un trait de caractère !). A ce titre, ils ne connaissent pas la demi-mesure et par exemple mangent très sucré ou très salé, sont très heureux ou très tristes, aiment fort ou détestent, etc.

Et si on te dit ça, c’est surtout niveau alimentaire : ne t’étonnes pas d’avoir des goûts très francs et marqués, autant dans le sucré, le salé ou le pimenté. On t’aura prévenu ! 😂

À lire aussi :

8. Attention, l’eau du robinet n’est pas potable !

Bouteilles d'eau
Bouteilles d'eau - ©Jonathan Chng/Unsplash

En Égypte, fais bien attention car l’eau du robinet n’est pas potable !!! Il te faudra acheter des bouteilles dans les commerces, dans la rue ou au restaurant (en faisant attention qu’elles soient bien scellées avant de boire), évitez les glaçons ou salades (en dehors des grands restaurants ou endroits sûrs), penser à enlever la peau des fruits, etc. pour éviter de passer un mauvais moment à cause d’une petite tourista.

9. Les transports en Égypte

Transports en Egypte
Transports en Egypte - ©Foxtrotteurs

Côté transports, dans le pays, pour faire de grandes distances, tu peux te déplacer :

  • En avion (rapide mais pas écolo),
  • En train ou train de nuit (moins rapide mais plus écolo, par contre il y a des tarifs touristes, plus chers que les tarifs pour les locaux, et il faudra réserver tes billets directement en gare 2 jours avant, ou passer par une agence).
  • En bus (encore moins rapide, mais vraiment pas cher. Privilégier la compagnie Go Bus).
  • En taxi partagé ou en taxi privé
  • En louant une voiture (tu seras plus autonome, mais la circulation dans les grandes villes, c’est quelque chose 😧 ça peut faire assez peur tellement c’est désorganisé et personne ne respecte le code de la route).

Au sein d’une ville ou d’une région, le plus simple est de prendre un taxi. Par exemple, au Caire, le tarif au kilomètres est de 3 EGP ou 4 EGP (soit moins de 10 centimes d’euros). A cela il faudra ajouter la prise en charge (pour laquelle il faut compter 5 EGP à 10 EGP, soit moins de 0,20€) et le temps d’attente, si tu veux reprendre le même taxi à la fin de ta visite (qui s’élève à environ 20 EGP par heure, soit moins de 0,40€).

Tu peux même prévoir un taxi à la journée et ça te coûtera aux alentours des 300 EGP (soit environ 6€).

Petites précisions si tu choisis de conduire par toi-même :  

  • Il te faudra un permis international valide,
  • Si tu prends de l’essence, quelqu’un se chargera de te servir et tu devras lui donner un pourboire
  • Fais bien attention sur la route, ne roules pas trop vite, ne roules pas de nuit, et klaxonnes quand tu doubles quelqu’un pour t’annoncer et être sûr qu’il t’a vu.

10. L’art de la plaisanterie

Personnes en train de rigoler
©Eliott Reyna/Unsplash

Les Égyptiens sont d’une extrême gentillesse. Ils aiment discuter, plaisanter et partager. Mais d’un autre côté, l’égyptien est quelqu’un de fier.

Ainsi, si tu te retrouves dans une situation « délicate », ou si tu te vois refuser quelque chose (négociation, entrée dans un lieu, etc.), n’hésites pas à faire passer la pilule par la plaisanterie ! Il y a de fortes chances que la personne laisse passer plus facilement et ferme les yeux.

Voilà, on t’a partagé nos 10 informations clef sur l’Égypte. On espère que tu auras appris quelque chose et surtout que ça te sera utile pour préparer ton séjour ainsi qu’une fois sur place 😊. Et quelques « tips » t’attendent à la fin de l’article, ne les loupes pas !

N’hésite pas à partager en commentaires tes expériences et conseils pour les autres voyageurs.

Si cet article t'a aidé, tu peux nous soutenir
en faisant un don

Nos tips

1. Il y a 1h de décalage horaire entre la France et l’Égypte en hiver et aucun décalage en été. Ainsi, en hiver, quand il est 12h en France, il est 13h en Égypte. Un petit décalage qu’il faut prendre en compte ne serait-ce que par rapport à ton heure d’atterrissage, si tu as prévu des activités sur place, ou si tu veux appeler ta famille.
En France on est en UTC+1 en hiver et UTC+2 en été, tandis qu’en Égypte, ils sont en UTC+2 tout le temps.

2. En Égypte, même si on ne négocie pas autant qu’au Maroc, c’est une pratique qui se fait. Il ne faut donc pas hésiter à négocier et tenter ta chance !

3. Avant de venir en Égypte, il est recommandé d’avoir quelques bases historiques sur le pays, car lors des visites, on nous donne tellement d’informations qu’il est difficile de tout retenir, et encore plus si on ne connaît rien de la culture et de l’histoire égyptienne de base.

4. On te conseille vraiment de te lever tôt pour aller voir les sites à l’ouverture et apprécier l’endroit sans personne. C’est un gros effort certes, mais on peut t’assurer que ça paie !

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtrotteurs.

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Découvre nos autres articles

Et si on discutait ? 

N'hésites pas à partager tes commentaires, questions, avis et retours d'expérience juste dessous, on sera ravis de te répondre et d'échanger avec toi !