Flèche vers le haut
picto commentaires
Les 10 choses à savoir avant de voyager en Lituanieflèche vers la gauche

#Lituanie

Les 10 choses à savoir avant de voyager en Lituanie

Faisant partie de l’Union Européenne, de l’espace Schengen et de la zone euro, la Lituanie est un petit pays bien à l’Est de l’Europe que l’on oublie souvent (avec ses voisins Baltes). Alors pour en savoir plus sur ce pays et en profiter au maximum lors de ton séjour là-bas, on te partage quelques us et coutumes.

May 12, 2024

Pays Balte le plus au Sud de la triade, la Lituanie, est un joli pays à visiter. On ne connait cependant que très peu de choses sur le pays, sa culture, ses coutumes, etc. et ça peut nous freiner à venir le visiter, ce qui est fort dommage.
C’est pourquoi on t’a compilé ici quelques informations intéressantes, parfois surprenantes, mais surtout utiles (on l’espère) sur la Lituanie. On parle d’histoire, de comportements, de mentalités, de spécialités, etc. Qui sait, tu apprendras peut-être quelque chose et ça te donnera peut-être envie de visiter la Lituanie.

1. La Lituanie fait partie de l’Europe

Vue depuis le château de Vilnius
Vue depuis le château de Vilnius - ©Foxtrotteurs

Eh oui ! Ce n’est pas parce que le pays est loin et frontalier à la Russie qu’il n’est pas dans l’Europe. Il fait même partie de l'Union européenne depuis 2004. En tant que français (et membre de l’Union Européenne de manière plus générale) tu n’as donc pas besoin de passeport pour entrer dans le pays, ta carte d’identité suffit.

De plus, la Lituanie fait partie de la zone Euro et utilisent donc l’euro comme monnaie. Pas de change à prévoir lors de ta visite.

Et pour terminer le combo, le pays fait également partie de l’espace Schengen, qui te donne le droit de séjourner, sans visa, jusqu’à 90 jours par semestre, dans le pays.

Plutôt pratique tout ça !

2. Le pays de la pluie

Ciel gris à Vilnius
Ciel gris à Vilnius - ©Foxtrotteurs

« Lituanie », qui se dit « Lietuva » en lituanien signifie littéralement « pays de la pluie » (avec « lietu » qui se traduit« pluie » en français). Il pleut donc énormément dans le pays, c’est annoncé dans le nom, tu ne peux donc pas être surpris une fois sur place ! Pour faire faces aux multiples grosses averses ponctuelles du pays, penses à prendre un bon k-way dans ta valise !

3. L’anglais y est couramment parlé

Boite à livres à Vilnius
Boite à livres à Vilnius - ©Foxtrotteurs

Pour se faire comprendre en Lituanie, on n’a pas eu de problèmes en passant par l’anglais car il faut savoir que les moins de 30 ans sont quasiment tous bilingues (ce qui est très pratique) !

Et même si le lituanien est la langue nationale, il est intéressant de savoir que certains habitants parlent également Russe et Polonais.

Je profite de cette partie pour préciser que le lituanien s’écrit en alphabet latin, mais qui est légèrement modifié. Au lieu de nos 23 lettres, ici ils en ont 32. Et en plus ils utilisent toutes sortes d’accents et tildes : ą, č, ę, ė, į, š, ų, ū, ž.

À lire aussi :

4. Des mentalités différentes entre la capitale et le reste du pays

Street-art dans le quartier juif de Vinius
Street-art dans le quartier juif de Vinius - ©Foxtrotteurs

Un ami qui a vécu en Lituanie pendant plus de 6 mois (et qui nous a fait visiter Vilnius lors de notre séjour), nous a expliqué qu’il existait des mentalités très différentes entre les habitants de la capitale et le reste du pays.

Si on schématise :

  • À Vilnius, il y a un esprit plutôt Européen, les gens sont ouverts, ils font la fête, participent à la gay pride.
  • Tandis que dans le reste du pays, c’est plutôt un esprit URSS, avec des gens conservateurs, anti gay pride et bagarreurs.

Ces dernières mentalités viennent en partie du passé du pays.

Revenons donc en arrière pour mieux comprendre avant de juger sans savoir. La Lituanie a connu plusieurs périodes de cohabitation et d’occupation :

  • Tout d’abord, fin du XIVe siècle, le pays se rapproche de la Pologne, puis forme un Commonwealth polono-lituanien à partir du milieu du XVIe siècle, qui va durer plus de 2 siècles.
  • Au XVIIe et XVIIIe siècle, le Commonwealth polono-lituanien est en guerre contre la Russie et la Suède, et la Lituanie voit son territoire se réduire.
  • Fin du XVIIIe siècle, la Pologne et la Lituanie subissent une période de partage des terres, avec d’un côté le Royaume Prusse et l’Empire d’Autriche qui grignotent du territoire, et de l’autre, l’Empire Russe qui fait tout pour maintenir son pouvoir sur place.
  • En 1795, la Pologne et la Lituanie sont divisés et au XIXe siècle, la Lituanie se fait absorber par l’Empire Russe et le peuple subit de nombreuses persécutions.
  • Durant la 1ère Guerre Mondiale, la Lituanie se retrouve sous occupation Allemande.
  • Puis entre les 2 guerres, la Lituanie est sous occupation Polonaise.
  • Pendant la 2nde Guerre Mondiale, le pays se retrouve dans le pacte de non-agression entre l’URSS et l’Allemagne (le Pacte Molotov-Ribbentrop) qui acte sur le partage des terres de l’Europe de l’Est. Ainsi, la Lituanie (et ses confères Baltes) se retrouvent sous l’influence soviétique et l’occupation de l’URSS.
  • Vers la fin de la 2nde Guerre Mondiale, quand l’Allemagne a gagné du territoire, la Lituanie s’est retrouvée occupée par les nazis.
  • Fin du XIXe siècle, des actes de protestation contre l’occupation du pays voient le jour dans le pays.
    A noter qu’en 1989 : les Lituaniens, Estoniens et Lettons, font ce qu’on appelle la « Révolution Chantante » en formant une chaine de 687km, avec 2 millions de personnes, reliant les 3 capitales Baltes (Vilnius, Riga et Tallin) « comme exigence symbolique de l’indépendance ».
  • En 1990, la Lituanie (re)devient indépendante.

Ainsi, on voit bien que le pays a subi de fortes périodes d’influences polonaises, soviétiques, communiste et nazis. Des périodes ancrées dans l’histoire.

Le pays s’est reconstruit progressivement en se tournant vers l’Europe et le monde occidental. Et ceux qui ont le plus perçu ces changements, ce sont ceux qui habitaient aux premières loges, dans la capitale. Ce qui explique encore aujourd’hui ces différences de mentalités.

Il n’empêche que dans les deux cas, un point rassemble les Lituaniens : leur patriotisme et leur folklore. Lors des périodes d’annexion, les habitants se sont rattachés à leur culture, ce qui fait qu’elle n’est pas tombée dans l’oubli !

Enfin bref ! On a essayé de la faire courte (même si ça n’en a pas l’air).

Maintenant tu comprends mieux la situation dans le pays et au moins tu ne seras pas surpris de ce changement de mentalités si tu viens à t’écarter de Vilnius lors de ton séjour.

Et si tu veux approfondir le sujet de la Lituanie, on te conseille ces deux articles : http://www.senat.fr/ga/ et http://www.contrepoints.org/chronique-slave.

5. Les bouteilles sont consignées

Logo du système de consignes en Lituanie
Logo/picto du système de consignes en Lituanie - ©Foxtrotteurs

La Lituanie applique un système de consigne à ses bouteilles et canettes à usage unique depuis 2016. Ainsi, peu importe l’emballage, la consigne l’élève à 0,10€.

Cette pratique encourage les consommateurs à recycler les emballages et ça fonctionne très bien, puisque le pays est passé de 34% de recyclage avant la mise en place de la consigne début 2016, à 92% deux ans plus tard (source : Open Acess Government).

Donc si tu achètes des bouteilles en verre, en plastique ou es cannettes en métal en Lituanie, pense à les ramener dans les bornes destinées à cet effet. Ces bornes s’appelles des Reverse Vending Machine (RVM) et tu les trouveras le plus souvent dans les supermarchés. Une fois tes emballages retournés, tu peux récupérer la consigne, sous forme de bon d’achat dans le magasin, ou directement en espèce.

6. Les logements sont chers

Rue et logements dans Vilnius
Rue et logements dans Vilnius - ©Foxtrotteurs

Toujours d’après notre ami qui a vécu à Vilnius, il paraît que les logements sont très chers. Et en effet, quand je fais quelques recherches, je me rends compte que si le prix de la vie est près de 20% moins cher qu’en France en 2024 (d’après le site combien-coute.net), le prix des logements lui, est équivalent, si ce n’est supérieur, à ce que nous connaissons en France.

Ainsi, quand le prix moyen d’un bien en France est de 3 101€/m2 (source : SeLoger, mars 2024), en Lituanie, il est à plus de 4 045€/m2 (source : Properstar, avril 2024).

Et niveau locations, c’est pareil : on est à 13€/m2 en France, contre 14,5€/m2 en Lituanie.

7. L’eau du robinet est potable mais payante au restaurant

Eau du robinet
Eau du robinet et gourde - ©Bluewater Sweden/Unsplash

En Lituanie, l’eau du robinet est potable. Tu n’as donc aucun souci à te faire là-dessus. En revanche, saches qu’au restaurant, on ne te proposera jamais de carafe d’eau. Il te faudra donc payer une bouteille si tu as soif.

À lire aussi :

8. La Lituanie par la route

Route en Lituanie
Route en Litunie - ©Uladzislau Petrushkevich/Unsplash

Une chose plutôt cool en Lituanie, c’est que les autoroutes sont gratuites pour les étrangers ! Pas de péages et pas de vignettes à acheter sur place ou sur internet. Un poids en moins !

En revanche, si tu conduits sur place, fais bien attention aux radars ! Là-bas, ce ne sont pas des radars fixes comme on en a l’habitude en France, mais des « zones de radar » qui calculent ta vitesse moyenne sur une portion d’environ 8km. Et pour ça, il y a une caméra au début de la zone et une caméra à la fin de la zone radar. Ralentir devant la caméra ne servira strictement à rien !

9. Le printemps n’existe pas

Printemps au château de Kaunas
Printemps au château de Kaunas - ©Nikita Pishchugin/Unsplash

Cette période, de mars à juin, aux températures plutôt douces et où les arbres commencent à être en fleurs, n’a pas tellement de valeurs en Lituanie.

Les températures en mars sont encore très froides. Il arrive qu’il neige même encore en avril et les arbres n’ont pas de feuilles avant mai, donc bon… C’est un peu comme si cette saison n’existait pas dans ce pays quoi !

Le mieux pour visiter et profiter en Lituanie, c’est d’y aller de mai à septembre. C’est là où tu auras la meilleure météo. Après, à partir d’octobre, le froid et la neige reviennent, donc ce n’est pas optimum. Sauf si tu viens dans le pays pour voir la neige bien sûr ! 😉

10. Spécialités et autres bizarreries

Gâteau à la broche lituanien
Gâteau à la broche lituanien - ©Foxtrotteurs

Notre ami sur place nous a partagé quelques infos sur les « spécialités » lituaniennes, qui nous ont parfois surprises :

  • Tout d’abord, le sport national est le basket. On ne s’attendait pas à voir du basket par là-bas, mais pourquoi pas.
  • Le gâteau national est le gâteau à broche. Là aussi, petite surprise. On pensait que c’était une spécialité du Sud-Ouest de la France, mais apparemment on n’est pas les seuls à le faire ahah !
  • Leurs croissants sont des viennoiseries fourrées… Ouais du coup ce n’est pas un croissant on est d’accord 😂.
  • Les pâtes à tartes (feuilletées, brisées, sablées) se vendent seulement en tranches et congelées. Bizarre pour nous qui avons l’habite de les retrouver généralement rondes, emballées roulées et vendues au rayon frais.
  • Les Lituaniens n’ont pas accès à Amazon et en conséquent, n’utilisent pas ce site. Bon en vrai je ne suis pas pour acheter des produits sur Amazon (même si je reconnais que c’est pratique et rapide), donc je trouve ça très bien, mais en faisant des recherches j’ai cru comprendre que les lituaniens pouvaient quand même gruger et se faire livrer des produits Amazon d’une autre manière. Enfin bref, je ne sais pas s’ils sont beaucoup à utiliser ce genre de service. Surprenante en positive comme info en tout cas.
  • Il nous est arrivé de voir, dans certaines toilettes, des pancartes indiquant qu’il ne fallait pas jeter le papier toilette dans la cuvette, mais dans la poubelle. On ne sait pas si c’est comme ça partout dans le pays, mais fais attention aux indications quand tu vas aux toilettes du coup !
  • Et une dernière pour la route : en Lituanie, ils n’écoutent que de la musique techno. Donc si tu écoutes un genre différent, comme du rap par exemple, les gens te prendront pour une personne bizarre.

Voilà, on t’a partagé nos 10 informations clef sur la Lituanie. On espère que tu auras appris quelque chose et surtout que ça te sera utile pour préparer ton séjour ainsi qu’une fois sur place 😊. Et quelques « tips » t’attendent à la fin de l’article, ne les loupes pas !

N’hésite pas à partager en commentaires tes expériences et conseils pour les autres voyageurs.

Si cet article t'a aidé, tu peux nous soutenir
en faisant un don

Nos tips

1. Si tu ne souhaites pas conduire durant ton voyage mais quand même te déplacer de ville en ville en Lituanie, c’est tout à fait possible, mais on te conseille de privilégier le bus au train. Le réseau ferroviaire n’est pas bien développé et aller d’un point A à un point B prend énormément de temps et demandera plusieurs changements… Alors qu’en bus, ce sera beaucoup plus simple et rapide !

2. Il y a un décalage horaire d’1h entre la France et la Lituanie en hiver et aucun décalage en été. Ainsi, en hiver, quand il est 12h en France, il est 13h en Lituanie.
Un petit décalage qu’il faut prendre en compte ne serait-ce que par rapport à ton heure d’atterrissage, si tu as prévu des activités sur place, ou si tu veux appeler ta famille.

En France on est en UTC+1 en hiver et UTC+2 en été, tandis qu’en Lituanie, ils sont en UTC+2 tout le temps.

Crédit photo : Foxtrotteurs et Unsplash

Léa et Simon

Fondateurs de Foxtrotteurs.

Nous c'est Léa et Simon, voyageurs et blogueurs dans l'âme ! Notre premier grand voyage ensemble, en Nouvelle-Zélande, fut le déclencheur de beaucoup d'autres. Et comme il n’y a pas de voyages sans partage, on a décidé de vous ouvrir les portes de notre petit monde et bien évidemment de tous nos bons conseils !

Découvrez notre histoire

Découvre nos autres articles

Et si on discutait ? 

N'hésites pas à partager tes commentaires, questions, avis et retours d'expérience juste dessous, on sera ravis de te répondre et d'échanger avec toi !